Frank berton, avocat d’Abdelslam , une chance pour la Justice 

Comme beaucoup, je suis effaré par ceux qui condamnent Frank Berton, l’avocat de Salah Abdeslam et surtout par ceux qui condamnent le terrorisme et qui voudraient qu’on apporte immédiatement la guillotine pour ce type alors qu’on ne sait rien du tout aujourd’hui de ses réseaux, ses motivations et son rôle exact avant, pendant et après les attentats. Peut-être n’apprendrons nous rien de plus mais si on veut se donner une chance d’apercevoir un peu la vérité, évidemment  que Salah Abdeslam a besoin d’un ténor du barreau. C’est une formidable chance pour ce procès. Pas tant pour l’accusé lui-même, mais c’est une chance pour la justice et pour la vérité.

  
Je suis admiratif du travail de ces hommes de prétoire qui font un travail formidable avec des voyous, des voleurs, des bandits, des escrocs, des violeurs, des criminels, des assassins, des pédophiles, des terroristes… des hommes avant tout. Qu’on le veuille ou non.  Et comment on fait alors, on ne défend que les gens qu’on juge bien, on ne défend que les innocents ?? Ils ne sont pas si nombreux que ça sur les bancs de l’accusation !  J’aurais été très heureux qu’en 1914, mon arrière grand-père, Arthur Moreau et sa famile, jugés à la va vite par un tribunal militaire, soit défendu par un grand avocat  afin de faire lui faire éviter ses 10 ans à Cayenne alors qu’il était innocent et que tout le monde avait décidé du contraire.

Je suis très heureux que Frank Berton, qui n’a rien à gagner dans cette histoire, bien au contraire, accepte de prendre la défense de cet homme, parce que oui, Salah Abdelslam est un homme et parce que  nous sommes en démocratie. Parce qu’il a le droit à une parole juste et équilibrée face à la vindicte populaire. Face aussi, n’ayons pas peur des mots, à la légitime pression des victimes. Nous ne pouvons pas lutter contre le terrorisme et en même temps nous comporter aussi comme des barbares. 

Publicités